Wiki Fire Emblem
Advertisement

Rhea est un personnage de Fire Emblem: Three Houses. Elle est la plus haut gradée au sein de l'Église de Seiros. Elle traite généralement les personnes de son entourage comme une mère calme et affectueuse, mais elle porte des jugements strictes sur ceux qui s'opposent à l'église.

Biographie[]

La fille de la Déesse[]

Attention, spoiler possible !

On ne connait que très peu de chose du passé de Rhea, aussi devons nous nous fier aux quelques bulles de dialogues révélant plus de détails sur sa jeunesse pour reconstituer le schéma de son enfance. Rhea est née à Zanado, dit "Le Canyon Rouge", qui, à l'époque, était une riche ville marchande, fruit des efforts des nombreux prêtres de la Déesse, qui souhaitaient créer un havre digne d'accueillir la Mère de tous les Êtres. On dit qu'elle vivait là-bas, et qu'elle régnait alors sur le continent de Fódlan, guidant les humains elle-même. Rhea est l'un de ses enfants, appelés les "Immaculés", des dragons blancs capable de prendre forme humaine et presque immortels, qui, au vu de leur longévité exceptionnelle, n'ont pas l'air de vieillir. A en croire son titre de "chef des Immaculés", Rhea - nommée "Seiros" pendant l'âge d'or de sa génitrice - est leur sœur aînée. On ne connait pas son père.

Vengeance[]

Attention, spoiler possible !

Alors qu'elle est jeune adulte (à en juger par son physique), Rhea/Seiros voit sa mère se faire tuer par Nemesis, le prétendu "Roi de la Libération", qui utilise les os, la chair et le cœur de la Déesse pour créer une Relique de Héros surpuissante, l'Epée du Créateur, une arme destructrice qu'il comptait utiliser pour assassiner les Immaculés, puis pour prendre le pouvoir. Folle de rage et du chagrin d'avoir perdue sa mère adorée, Rhea/Seiros lance une guerre contre Nemesis. Le Roi de la Libération et la Dame des Immaculés finissent par se battre en duel au milieu de leurs troupes, dans la plaine de Tailtean, combat qui entrera dans les annales de l'Histoire comme le symbole suprême de la supériorité de la Déesse Sothis, le Commencement. Rhea/Seiros finit par désarmer Nemesis, et, hystérique, lui hurle qu'il va mourir pour l'avoir privée de sa mère. Elle lui tranche la gorge, acclamée par la foule, et, serrant l'épée faite du corps de Sothis dans ses bras, assure à la défunte Déesse que tout est fini.

L'Ordre de Seiros[]

Attention, spoiler possible !

Célébrée par le peuple de Fódlan, Rhea/Seiros se fait surnommer "Sainte Seiros", et décide, avec l'aide d'autres saints aux pouvoirs spéciaux, de reconstruire ce que Nemesis avait détruit. Elle fonde par ailleurs l'Empire d'Adrestia, et profite de la joie des habitants pour enjoliver l'histoire : elle leur cache le meurtre de la Déesse, l'existence même des Immaculés, la véritable origine de l'Epée du Créateur et le fait qu'elle est à moitié-immortelle. Sainte Seiros "meurt" en théorie, et nul ne la considère comme une fille de la Déesse ; les légendes la dise prophète du Commencement, et première femme à avoir entendue la voix de la Déesse. Après son faux décès, et sous le nom de Rhea, elle fonde l'Ordre de Seiros, une Eglise qui dirige Fódlan, et cachant en réalité tous les Immaculés survivants du massacre du Roi de la Libération.

Plusieurs dizaines, voire centaines d'années passent. Dans l'espoir fou de ressusciter sa chère mère, Rhea a commencé d'étranges expériences sur des fidèles de l'Eglise, leur donnant de son précieux sang divin, et leur plaçant des Gemmes Emblématiques particulières dans le cœur. Elle les appelles ses "créations", et les nommes prêtres et prêtresses. Ils sont une douzaine.

L'une de ses prêtresses (dont le nom n'est jamais donné) tombe amoureuse de son capitaine, Jeralt, et couche avec lui. Elle tombe enceinte de lui, et le couple fleurit et s'épanouit dans le bonheur, finissant par se marier, sous le regard attendri de Rhea. Malheureusement, tout a une fin, et le bébé à venir menace de mourir à sa naissance. En larme, la prêtresse supplie, prie, conjure Rhea d'ôter sa Gemme Emblématique de son cœur pour le placer dans celui de son fils/sa fille afin de le/la sauver. Rhea, désemparée, finit par s'exécuter, enlevant la vie à la prêtresse dans le processus, et assure à Jeralt que son épouse est morte durant l'accouchement. A cause de la Gemme Emblématique, le cœur de l'enfant ne bat pas, attirant l'attention de son père. Il/elle ne crie, ni rit, ni pleure, ce qui ne fait que renforcer ses soupçons et sa suspicion envers Rhea, qui, elle, cajole énormément le nouveau-né, apparemment ravie.

Effrayé, Jeralt finit par s'enfuir du monastère, en faisant passer le nourrisson pour mort dans un incendie forestier, et l'élève seul. Rhea est inconsolable.

"Cher ange"...[]

Attention, spoiler possible !

Des années plus tard, Jeralt refait son apparition au monastère de Garreg Mach, pendant la Lune du Grand Arbre, retrouvé alors qu'il venait de sauver trois étudiants de l'Académie des Officiers, les délégués des maisons Claude, Edelgard et Dimitri. Rhea est surtout enchantée de constater qu'il est accompagné de sa fille/son fils, Byleth, en qui elle reconnaît le bébé d'il y a des années, possible enveloppe corporelle pour l'âme de sa mère chérie. Elle demande à Jeralt de reprendre son poste de Chevalier, et, sans plus de cérémonie, nomme Byleth professeur de la maison de son choix.

Elle se montre tout de suite très aimante et gentille avec Byleth, accaparant le rôle de figure maternelle à son égard et redoublant de douceur, de cajoleries et de mots encourageants, à la grande insatisfaction de Seteth, son conseiller, qui pense que Rhea fait trop confiance au nouveau venu/à la nouvelle venue. Pendant la Cérémonie de Renaissance de la Déesse, Byleth fait sienne l'Epée du Créateur, à la grande félicitée de Rhea, maintenant presque sûre que Byleth sera la réincarnation de Sothis. Lorsque le Professeur et ses élèves partent combattre Solon et Kronya, et qu'il/elle est fait prisonnier du Sortilège de Zahras, l'impétueuse Déesse et lui/elle fusionnent, révélant la pleine puissance de l'Epée du Créateur et de Byleth. Lorsque le délégué de la maison ramène son professeur au Monastère, Rhea décidé immédiatement d'en prendre soin elle-même, comprenant que l'erreur n'est plus possible et que le jeune homme/la jeune femme est "l'élu". Elle lui chante une berceuse en gardant sa tête sur ses genoux et en lui caressant les cheveux, réjouie et mélancolique à la fois, l'appelant "mon cher ange" et décidant de le/la mener sur l'ancien trône de Sothis pour en faire un prophète et le/la laisser entendre les paroles de la Mère de tous les Êtres, bien décidée à retrouver sa génitrice.

Malheureusement, rien ne se passe comme prévu, et Edelgard se révèle être une ennemie de l'Eglise et des Immaculés, qu'elle considère comme des "monstres tyranniques". La fin de Rhea diffère par la suite, selon vos choix de route...

Les voies des étudiants[]

Fleur Vermeille - Edelgard, première voie des Aigles de Jais[]

Attention, spoiler possible !

En suivant Edelgard dans son projet d'extermination des dragons blancs et d'unification du continent, vous ferez de Rhea votre ennemie jurée. Furieuse que vous retourniez l'Epée du Créateur contre l'Eglise de sa "créatrice", le fait que vous, le dernier être humain à pouvoir ramener Sothis, rejoignez le camp adverse la fait sortir de ses gonds, et, sous le coup de la rage et de la haine, elle se transforme en Immaculée, prête à vous faire regretter de lui arracher sa famille.

Byleth la combattra une fois lors du grand assaut du Monastère, où elle maniera l'épée et gardera sa classe d'Archevêque, précisant toutefois qu'elle n'a pas eu le temps de se préparer à l'affrontement, et que ce duel n'est qu'un avant-goût de ce qui suivra par la suite. Elle se réfugiera au Royaume de Faerghus, en ayant avec elle le soutien du nouveau roi Dimitri et de l'armée du nord. Byleth ne la reverra pas avant la fin du jeu, où elle vous affrontera dans la plaine de Tailtean, sous son ancien nom et son ancienne apparence de Dame Seiros, ironisant amèrement sur le fait qu'elle reviendra sur cette plaine pour tuer la seule personne apte à lui rendre sa précieuse mère. Toujours aussi en colère contre vous, presque instable mentalement, elle affrontera les troupes du héros/de l'héroïne et de l'Impératrice Edelgard, perdant contre leurs soldats. Elle traitera Byleth de tous les noms d'oiseaux, puis se réfugiera à Firdhiad, la capitale du Royaume, où elle ordonnera que l'on incendie la ville, et prendra sa forme suprême d'Immaculée. Après un combat haletant, elle se fera transpercer la gorge par Edelgard et Byleth, et sa vie prendra fin après qu'elle ait réclamé une dernière fois qu'on lui rende sa mère.

Neige argentée - l'Eglise de Seiros, deuxième voie des Aigles de Jais[]

Attention, spoiler possible !

Si Byleth choisi de suivre Rhea, celle-ci lui sera extrêmement reconnaissante, et verra une bonne fois pour toute qu'il/elle est le/la digne descendant/descendante de Sothis. Elle prendra sa forme d'Immaculée pour protéger le Monastère aux côtés de Byleth, mais ce dernier/cette dernière tombera du haut d'une falaise, droit vers un fleuve, suite à une attaque des Serpents des Ténèbres, sous les hurlements horrifiés de l'archevêque, persuadée qu'on lui retire sa mère une seconde fois.

Elle disparaît ensuite mystérieusement, tandis que Seteth, Flayn et l'Ordre se mettront à sa recherche. Cinq ans plus tard, lors du Festival Millénaire, le Professeur fait son retour, bien vivant et déterminé à aider Rhea dans son entreprise de reconquête du territoire.

Byleth apprend plus tard que Rhea était en réalité retenue prisonnière par l'Empire dans la capitale, sous le Palais Impérial. Après un ultime affrontement contre Edelgard, et l'exécution de celle-ci par Byleth, l'archevêque sera libérée, et aura pour projet de régner en reine Immaculée sur le continent, sans plus cacher son identité de dragon blanc et d'enfant de la Déesse, maintenant au courant que ce n'est plus qu'une question de temps avant que Byleth ne termine sa fusion avec l'âme de Sothis, et que la Divine Ancêtre revienne prendre ses devoirs sacrés. Elle l'accompagne à Shambala, la ville où vivent les Serpents des Ténèbres, où elle aide nos héros à vaincre ce peuple aux pratiques frisant la magie noire. Au moment où elle et Byleth sont sur le point de prendre le contrôle de la ville, l'un de leurs commandants activent une arme dévastatrice, des sortes de piliers de lumière explosif et tombant du ciel. Pour protéger sa troupe et la réincarnation de Sothis, Rhea utilise le reste d'énergie qu'elle a en elle pour se transformer en Immaculée. Mais étant emprisonnée depuis quelques années, Rhea n'arrive pas à tenir sa forme draconique bien longtemps, et la surdose de projectiles la projette au sol dans un éboulement de roche. Quand Byleth vient au plus vite voir son état, elle lui sourit tendrement, puis s'évanouit.

Elle passe plusieurs jours, voire plusieurs semaines, à se reposer dans sa chambre, se remettant difficilement de ses blessures. Elle fait même promettre à Byleth de régner à sa place si elle venait à rendre l'âme. Elle a par la suite une longue conversation avec lui/elle dans les jardins pour lui expliquer ses origines, sa naissance, l'histoire des Immaculés et tous les mystères entourant la vie même de Byleth. Mais avant d'avoir eu le temps de rentrer à nouveau dans ses appartements, trop faible et malade pour se défendre contre sa propre force débridée, elle se laisse aller aux souffrances et à sa puissance, et se transforme en un dragon géant incapable de se contrôler et prêt de réduire à feu et à sang le Monastère, puis le continent tout entier. A contrecœur, Byleth les tues, elle et ses fidèles transformés. Elle s'écrase alors dans la cathédrale, détruisant le bâtiment, reprenant forme humaine et tombant dans les bras du nouveau Dieu/de la nouvelle Déesse, qu'elle contemplera une dernière fois. Suite à cela, elle mourra.

Lune d'Azur - Dimitri, voie des Lions de Saphir[]

Attention, spoiler possible !

Dans cette voie, Rhea n'apparaît pas, mais est mentionnée plusieurs fois, principalement lorsque les étudiants - devenus adultes - tentent de convaincre leur roi fou d'aller sauver Rhea plutôt que de se jeter à corps perdu dans la bataille pour assassiner Edelgard.

Il est pourtant important de préciser que, dans la gravure représentant la fin, le narrateur explique que Rhea a laissé sa place d'archevêque à Byleth. En revanche, les crédits ne donnent aucune information sur ses retrouvailles avec sa "mère" réincarnée - même s'il est plausible qu'elle ait vécu le reste de sa vie aux côtés de sa famille, et qu'elle ait expliqué à Byleth les secrets de sa naissance.

Vent Emeraude - Claude, voie des Cerfs d'Or[]

Attention, spoiler possible !

A l'instar de Neige Argentée, Rhea n'apparaît cette fois-ci qu'à la toute fin. Elle est à nouveau libérée de la capitale impériale, mais, au lieu d'entretenir Byleth sur sa mère, sa vraie famille et son lieu avec la Déesse, elle parlera en premier lieu des terribles Serpents des Ténèbres, aux objectifs encore sombre et inconnus, et de la réalité concernant Nemesis. Comme dans la voie de l'Eglise, elle vous suivra dans la Cité des Ténèbres Shambala, après vous avoir instruit sur les enfants de la Divine Ancêtre, laissant penser à Claude que l'Immaculée et Rhea ne serait qu'une seule et même entité. Dans cette route, elle menacera de mourir, succombant presque à une chute de pierre, mais insistera pour parler, peut-être pour la dernière fois, à Byleth et à Claude. Elle confirmera être la dernière enfant du Commencement, et, par ailleurs, l'Immaculée, et expliquera qu'elle est bien Sainte Seiros, celle la même qui, dans les anciens temps, avait reconstruit Fódlan lorsque les humains ne croyaient plus en la Déesse sa mère.

Elle est interrompue par un jeune serviteur, venu lui dire que des groupes de guerriers sauvages ravagent les villages aux alentours, alertant au passage l'archevêque que leur chef semble posséder une arme semblable à l'Epée du Créateur. Rhea comprend tout de suite qu'il s'agit de Nemesis, sa résurrection a priori achevée.

Le jeu ne donne plus aucune précision, et, contrairement à la route "Lune d'Azur", Rhea n'est pas même mentionnée dans les crédits. Il est donc impossible de savoir comment elle finit, bien qu'il soit logique qu'elle ne soit plus archevêque, le nouveau territoire étant également unifié sous une même bannière, sans dirigeant, ni classes sociales, ni religion.

Étymologie[]

Rhea est un titan Grecque et est connue comme la "Mère des Dieux".

Fire Emblem Three Houses
Personnages - Classes - Techniques (Personnelles) - Armes - Chapitres - Musiques
Personnages
Protagonistes Byleth - Sothis
Aigles de jais Edelgard - Bernadetta - Caspar - Dorothea - Ferdinand - Hubert - Linhardt - Petra
Lions de saphir Dimitri - Dedue - Annette - Ashe - Mercedes - Sylvain - Felix - Ingrid
Cerfs d'or Claude - Lorenz - Hilda - Ignatz - Leonie - Lysithea - Raphael - Marianne
Loups de Cendre Yuri - Balthus - Constance - Hapi
Église de Seiros Rhea - Seteth - Flayn - Jeralt - Manuela - Hanneman - Catherine - Shamir - Jeritza - Alois - Tomas - Rodrigue - Gilbert - Aelfric - Cyril - Anna
Antagonistes Chevalier Macabre - Empereur des Flammes - Thales - Solon - Kronya - Nemesis
Lieux
Fódlan - Monastère de Garreg Mach - Académie des Officiers - Alliance de Leicester - Empire Adrestien - Saint-Royaume de Faerghus
Armes importantes
Reliques des Héros - Épée du Créateur - Raitei
Chapitres
Autres
Église de Seiros - Chevaliers de Seiros - Emblèmes - Dix Braves - Quatre Saints